<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Sport sur Afrikara
Les derniers commentaires
  1 : 1 ( 08 Mai 2014 18H48)
1
  1 : 1 ( 08 Mai 2014 18H48)
1
  1 : -1' ( 08 Mai 2014 18H47)
1
  1 : 1 ( 08 Mai 2014 18H47)
1
  EfnlHfpIPK : izdYTVUyNhTHghgDdpO ( 02 Septembre 2012 10H40)
Un sujet proche de celui-ci dont je peaisns tout e0 l'heure est celui des jeux-vide9os big brother.J'ai de9je0 lu que Microsoft pourrait nous espionne [lire la suite]
  coulibaly driossa : demande d'aide ( 28 Septembre 2007 13H34)
BONJOUR

je me nome COULIBALY DRISSA,.je viens vers vous pour
vous demande de l'aide car je suis footballeur et je voudrais a
travers votr [lire la suite]
  Marie-Flo : ( 02 Février 2007 23H49)
Il est vrai que lorsque quelque chose s inscrit dans le cadre d une coutume on a de la peine a la penser raisonnablement, mais je trouve tout comme le [lire la suite]
  novic ndebolo : reponse ( 01 Février 2007 11H01)
bjr Aubain,
je soutient ceux qui déclare que les joueurs evolant en Afrique sont intéressé eux aussi a ce Ballon d'Or donc il doivent etre en liste
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Ballon d’or africain : Faut-il changer la règle du jeu ? 
30/01/2007

Le Ballon d’or africain 2006 sera remis…en février 2007. Au mieux. Et il sera décerné à un joueur africain évoluant dans un grand championnat européen. C’est une constante, une habitude même qui commence à devenir lassante pour tous les nombreux joueurs et dirigeants africains évoluant, eux, sur le continent. Pourquoi attribue t-on systématiquement chaque année le Ballon d’or africain à un joueur qui a davantage brillé en Europe que sur le continent africain ? La question n’est pas nouvelle, mais mérite d’être reposée chaque fois que la désignation du meilleur jouer africain approche. Tant il est vrai que beaucoup d’observateurs considèrent injuste de ne choisir chaque année qu’un joueur de la diaspora. Ce d’autant plus que, pour ces professionnels évoluant dans des championnats non continentaux, des distinctions leur sont ouvertes là où s’expriment leurs talents; que ce soit le titre de meilleur joueur national -en 2005 le ghanéen Essien était élu meilleur joueur de L1 française- ou même continental -en 1995, le libérien Weah a été « Onze d’or » et Ballon d’or européen.

 

 

Outre cela, les compétitions pour juger de la qualité des joueurs évoluant en Afrique ne manquent pas : Champions league, coupe de la Caf, coupes et championnats nationaux, championnats inter-régionaux pour clubs et sélections nationales (par exemple Cosafa en Afrique australe, Unifac pour les clubs d’Afrique centrale)… Ces compétitions sont organisées chaque année et, pour les plus emblématiques comme la Champions league, suivies par des millions de téléspectateurs. Ce sont donc autant de moments de jeu, régis par les mêmes critères que partout, suscitant le même engouement chez les amateurs de foot en Afrique. C’est aussi le vitrine qui permet aux recruteurs européens de venir repérer puis enrôler des joueurs qui feront plus tard les beaux jours des grands championnats européens.

 

 

Les instances faîtières du football africain, si elles ne veulent pas continuer à jouer à contretemps, devraient donc à l’avenir privilégier le vivier de joueurs locaux pour la désignation du « Ballon d’or africain », quitte à créer un autre titre de « Meilleur joueur de la diaspora » pour les autres évoluant hors du continent. Ce ne serait pas une incongruité, ni une bizarrerie africaine. A-t-on déjà vu le « Ballon d’or » européen remis à un joueur évoluant hors d’Europe ? Ou le meilleurs joueur asiatique ou sud-américain de l’année, évoluer ailleurs que dans ces régions ?

Aubain Fonkou

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
abo

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>