<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Proverbes sur Afrikara
Les derniers commentaires
  GReGvwMB : QOFYKfwb ( 21 Juillet 2016 21H47)
Fianyll! This is just what I was looking for.
  dqk5pQmjkGIX : iHkbp7MaP ( 30 Septembre 2015 15H33)
> Mesdames MiniPhasme et Anastasie, respectivement e0 13h07 et 13h23Sans la pragater vraiment, je prends acte de votre indignation, telle que vous l e [lire la suite]
  Merlyne Jacques : proverbe ( 28 Janvier 2013 07H37)
La nécessité est au fondement de l’échange, l’interdépendance et la division du travail semblent intimement liées, indéfectibles de toute existence so [lire la suite]
  lklr7mpniz : ( 25 Janvier 2009 09H08)
Hi! Ebanij vrot! qg2ems844h ix1vs2le6e!
  ouedraogo AUGUSTIN : celui de AKAM ( 17 Février 2007 14H25)
RAS TOUT EST BIEN DIT.
  afamma : il ne s' agit pas d' une nation viande , face a une nation feu ( 29 Décembre 2005 18H30)
cella signifit que rien ne vaut le travail .le travail et grand bienfaiteur de l' humanite
  A.A. : Commentaire sur les commentaire ( 23 Décembre 2005 19H24)
Ce qui est plus que puissant dans la pensée métaphorique et les proverbes qui en sont une des expressions, c'est la dimension de non saturation des po [lire la suite]
  robert djingui : commentaire ( 23 Décembre 2005 18H50)
très bon commentaire , et le proverbe laisse transparaitre un souci d'ouverture voire une necessité pour les peuples de mieux communiquer
ceci laiss [lire la suite]
  GOMEZ Anani Alex : Commentaire ( 23 Décembre 2005 13H47)
Merci A. A. pour son commentaire.

Au fait si le proverbe sous -entend échange, il ne le dit pas clairement. Dans une certaine mesure la viande ou l [lire la suite]
  paul : ( 17 Septembre 2004 23H42)
Akam Akamayong j'aime beaucoup tes analyses sur ce site.c'est vrai que ca fait penser aux théhories du commerce international avec Adam Smit [lire la suite]
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Qui a un morceau de viande va trouver celui qui a du feu, dit le proverbe africain 
19/12/2005

La nécessité est au fondement de l’échange, l’interdépendance et la division du travail semblent intimement liées, indéfectibles de toute existence sociale organisée, énonce le proverbe.

Tout à la fois prédictif et explicatif, le proverbe renvoie à un modèle économique connu selon lequel les individus seraient plus ou moins doués chacun d’un art que le voisin n’aurait pas. C’est précisément dans ces différences de savoir-faire, d’accès à des ressources, de dispositions de terre et d’hommes, dans ces besoins réciproques, que chaque société, auto-fabriquée dans l’interdépendance, trouve toutes les bonnes raisons d’échanger, de commercer, de palabrer, de dialoguer.

Autant l’économie pousse à la recherche d’une satisfaction de besoins et d’une utilisation de ressources que l’autre pourrait fournir ou détenir, autant cette base économique fait se rencontrer des groupes sociaux différents, relevant d’habitudes, de coutumes, de socialisation, d’éducations, de langues, de pratiques différentes etc.

L’impératif de vie, de survie est la rencontre, l’échange, donc la négociation, les prix sociaux, des avances, des prêts, des formalisations sans cesse innovées qui transforment des travailleurs, des citoyens esseulés en sujets sociaux avides des autres…

Il ne s’agit pas moins d’une nation Viande, face à une nation Feu, chacune spécialisée dans des productions qu’elle sait le mieux produire, et qui échangerait par nécessité les biens manquants à sa consommation et même à sa production. Ceci nous rappelle quelques odeurs d’économie classique, de théories dites d’avantages comparatifs…

Première parution le 10.08.04

Akam Akamayong

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
abo

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>