<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Livres sur Afrikara
Les derniers commentaires
  HGTVkYstgkcuQ : JYaQZDZVqcjOSAJTd ( 27 Juillet 2012 13H38)
cela n'a rien e0 voir avec ton temple e0 Singapour, mais Julia, j'aimerais te soeutiahr un bon anni, bon anni, bon anni, bon anni, bon anni, bon anni, [lire la suite]
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Cœur en terre, de Léopold Congo-Mbemba : Extraits exclusifs de «Magies» 
26/10/2007

La poésie cristalline, inspirée et paisiblement tranchante de Léopold Congo-Mbemba est de celles qui portent en elles un sens commun, une condition partagée,  un refus de l’inanimé. Dire et contester les tragédies contemporaines amènent le poète congolais à un travail sur les mots, les rythmes, les silences, le sens. Avec raffinement et élégance, non sans caractère.

Afrikara fait découvrir à ses internautes en exclusivité le deuxième extrait du recueil de poésie à paraître chez Présence Africaine, Magies. 

 

 

Et le poème est lieu et réalité de la mort

Son épaisseur vivante et sa résurrection.

 

Pierre Torreilles

 

 

…/…

 

 

Qui sont-ils,

ceux qui se proclament la mesure de l’homme

et nous assignent à demeurer des anges

au milieu des règnes du monde ?

 

La vie gelée dans la nuit des glaciers de la peur, qui sont-ils,

ceux qui blâment l’obéissance de notre voix

à l’irruption de l’éclair ?

 

Je consens à me taire, mais ce n’est point par obéissance.

Je travaille en paix... Et j’attends...

 

J’attends que se décantent les fracas

de l’orage, que se remembre ce qui est brisé par les règnes.

 

Mais que brisent donc les règnes

si ce n’est la vie, si ce n’est l’homme ?

 

J’attends donc

que se remembrent les corps, que se révèlent les visages,

pour remonter en toute parole

de l’écho

jusqu’à la couleur des langues.

 

 

*

 

 

Et j’attendrai encore que revienne le vent,

qu’il se calme après qu’il aura parcouru tous les âges de la terre.

 

Et, après qu’il aura repris haleine,

rassemblant dans sa bouche le souffle de toutes les langues

du monde, qu’il vienne deviser

sur notre quête.

 

Qu’il nous dise :

 

— En quelle terre a-t-il jamais entendu le poème lever

d’une langue de misère,

une langue de famine et sa voix vermoulue qui se brise à l’appel d’air,

à la prise de souffle d’un mot ?

 

— En quelle terre a-t-il jamais entendu le poème parler

d’une langue peureuse, une langue mendiante,

pour dire la vie en réveil ?

 

— En quelle terre a-t-il jamais entendu dire d’une langue mourante,

une langue à genoux,

cette vérité qui, soudain,

vive et brutale,

déborde les sens,

comme les eaux exaltées de levains abyssaux débordent

la cuvette des océans ?

 

Et s’adressant à moi,

à la face de tous les hommes, au zénith du soleil du monde,

qu’il m’instruise d’équerre à la sagesse des livres

et des bouches véridiques.

 

Qu’il me dise

comment parler en une langue qui s’épuise au seuil de mes rêves,

une langue qui n’arrive à en dire les êtres — ô mes morts —

qui point ne sont ni démons ni anges, qui point ne vont

ni au ciel ni en enfer, mais qui renaissent dans chaque enfant

de la terre.

 

 

…/…

 

 

 

Afrikara

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
abo

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>