<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Musique sur Afrikara
Les derniers commentaires
  1CLElIPLZrA : 35fUpOjB ( 21 Juillet 2016 18H44)
Wow, wofudrnel blog layout! How long have you been blogging for? you made blogging look easy. The overall look of your website is great, as well as th [lire la suite]
  DLjyvrtK4Qz2 : 0J40h2G6O5br ( 21 Juillet 2016 17H15)
Of the panoply of website I've pored over this has the most vecairty.
  Kathleen : Solution a vos problèmes témoignage très miraculeuse ( 03 Août 2015 13H44)

J'ai retrouvé le sourire et cela grâce au tout puissant maître marabout Abikou. car il a changé ma vie en m'aidant à retrouvé mon homme après 4 a [lire la suite]
  maître abikou : Solution a vos problèmes ( retour affection de l’être aimer ) ( 03 Août 2015 13H43)
Voici encore le retour du grand puissant marabout voyant meduim Abikou qui peut intervenir dans les domaines suivants :
- Amour :
retour de l'être [lire la suite]
  ndoyama fabrice : lettre d'apreciation ( 25 Août 2009 19H16)
j'apprecie trop cet article car cet article nous fait alusion aux blancs qui sont venus en afrique comme etant des hommes de DIEU,olors ils venus pour [lire la suite]
  hello : hi ( 06 Juillet 2009 13H25)
hello,
I visite your profile and I find out that you are the type that suit my heart, which am seeking for, I hope and believe we will walk it out [lire la suite]
  Jhon mary : remerciment ( 04 Mai 2009 12H00)
Bjr a toi issa merci pour tout ce que tu fais au nom du peuple tikbr ns sommes tous deriere toi
  antonella : paroles de golgotha ( 08 Mai 2008 13H11)
j'achetè l'album de Meiway "golgotha" et je voudrai avoir les paroles des chansons, pourrai vous me aider?

merci

antonella
  ID : ID ( 20 Décembre 2007 19H48)
oui c'est triste
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

«Je suis sans papiers», leçon de vérité de Meiway : Coopérant chez moi, clandestin chez toi … 
20/12/2007

On peut être un artiste africain contemporain du haut du tableau, habitué des tops continentaux, show man tendance tournez les reins, secouez les bassins, et garder le sens du dire vrai, associant spectacle, pertinence des textes, communication avec les humains, les grands de ce monde et les Dieux. C’est ce à quoi s’atèle avec un succès qui force l’admiration, et sans le hurler sur les toits, un certain Professeur Awolowoh, Extraterrestre de son état, oracle des génies de Kpaléson et génie lui-même : Frédéric Désiré Ehui alias Meiway.

 

Inventeur du concept Zoblazo qui embrase le ciel musical africain au début des années 90, Meiway va le décliner d’année en année, d’albums en albums pimentant à souhait la dose de sa potion magique unique, mixant danse et musique dans une harmonie globale scène-son. Sa synthèse très musicale des rythmes ivoiriens dits d’ambiance des années 80-90 bénéficie en sus de l’enrichissement traditionnel puisé dans sa région culturelle, celle des Apollo, et les influences d’un San Fantoma se ressentent dès les premières notes de guitares de la saga des Zoblazo. Meiway, un artiste à l’oreille panafricaine.

 

Pr Awolowoh assume pleinement le rôle traditionnel du musicien africain, historien du quotidien, psychologue des infortunés et parleur au nom des bouches fermées, il embrasse les causes de la paix, de la lutte contre le Sida, de l’Unité africaine. Il sait aussi décrire les douleurs et déchirures des sociétés africaines, celles en particulier de l’immigration, soumise à toutes sortes d’expulsions, de rejets, de vomissements de la part de ceux qui «chez nous» jouissent de statuts, de considération autrement différentes.

 

L’album Golgotha de 2004 (Lusafrica-BMG) se termine par une très émouvante ballade, complainte et accusation monologuant sur le drame de milliers d’Africains partis de leur continent tenter leur chance. «Je suis sans papier» est indispensable, de mot juste et de chaleur irrésistible, de dénonciation d’une injustice, celle des forts, celle des Blancs. Invité aux 15 ans de la station Africa N°1 Paris, l’enfant de Grand-Bassam a fait un véritable tabac au casino de Paris début décembre 2007 accompagné du Maraboutique de Manu Dibango. Son «Je suis sans papier » avait incontestablement saisi l’ère du temps, la préoccupation et l’angoisse directe ou indirecte des centaines de spectateurs qui s’était pressé pour saluer l’anniversaire de la radio africaine parisienne.

La ballade langoureuse, dépouillée, sur une mélodie lente et répétitive fait un effet de choc glacial, assise sur des percussions légères d’où sautillent des claquements de doigts, dans une ambiance terriblement émouvante, rendant la solitude du sans papier, sa tristesse, sa convocation des «donneurs» ou «preneurs» de papier au tribunal de la justice. Inspiré et débordant d’empathie, cette œuvre de Meiway n’est peut-être pas la plus connue, elle est certainement une de celle qui parle le plus vrai.

 

 

Des paroles qu’Afrikara vous laisse apprécier, pour celles qui sont chantées en Français.

 

 

 

J’étais bien chez moi

Sous mon petit toit,

Tu as débarqué chez moi

Tu m’as imposé ta loi,

Tu as racheté tout chez moi

Je n’ai plus de toit,

Immigré chez toi,

Je suis exclu par ta loi

 

Sans papiers,

Je suis sans papiers

Sans papiers

Je suis sans papiers

 

Tu es venu chez moi

Tu as racheté ma terre

Tu as tout pris chez moi

Tu m’as arraché ma terre

Je n’ai plus rien chez moi

Je viens chercher sur ta terre

Tu me rejettes chez toi,

Je suis exclu sur ta terre,

 

Sans papiers,

Je suis sans papiers

Sans papiers

Je suis sans papiers

 

 

Coopérant chez moi

Clandestin chez toi

La différence c’est quoi,

Blanc c’est blanc

Noir c’est noir

 

 

Sans papiers,

Je suis sans papiers

Sans papiers

Je suis sans papiers

 

 

Coopérant chez moi Immigré chez toi

 

Sans papiers,

Je suis sans papiers

Sans papiers

Je suis sans papiers

 

 

 

Voir la vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xtp07_meiway-je-suis-sans-papier

Ezezek

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
rire

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>