<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Société & Politique sur Afrikara
Les derniers commentaires
  qLvJHJfSzC : f8i2CWcwxbO ( 21 Juillet 2016 18H57)
I’m down with that. Wimmenz business is one area in which the GOP women sometimes break ranks. The alternative is that the wimminz in congres [lire la suite]
  lucie : ( 09 Mars 2016 20H24)
témoignage du retour affectif de mon ex
Bonjour !
Je vis au canada et Cela fait 8 mois maintenant que ça n’allait plus bien avec mon mari car je sou [lire la suite]
  Merlyne Jacques : un grand homme ( 05 Février 2013 00H51)
Barack Obama est un homme qui a beaucoup d'objectivite et de reve qui poursuit sur le meme chemin que Martin L.King qui a fait un travail colossal et [lire la suite]
  AVBHPbvbcfIZpz : bFQGHwIvaDcR ( 31 Mai 2011 18H56)
Great common sense here. Wish IÂ’d thoghut of that.
  moussa loumpata : Obama le messie! ( 22 Avril 2009 19H43)
Beaucoup s'accorde sur le fait que OBAMA incarne l'espoir de tout un peuple, le peuple noir. Mais il est clair aujourdhui que 44 président des USA es [lire la suite]
  moussa loumpata : Obama le messie! ( 22 Avril 2009 19H43)
Beaucoup s'accorde sur le fait que OBAMA incarne l'espoir de tout un peuple, le peuple noir. Mais il est clair aujourdhui que 44 président des USA es [lire la suite]
  moussa loumpata : Obama le messie! ( 22 Avril 2009 19H43)
Beaucoup s'accorde sur le fait que OBAMA incarne l'espoir de tout un peuple, le peuple noir. Mais il est clair aujourdhui que 44 président des USA es [lire la suite]
  kamit : ( 28 Février 2009 12H02)
Hotep frère kamit.
Tout le monde est comptant d'avoir un noir à la maison blanche, mais personne ne se demande pourquoi et comment sera a pu se produ [lire la suite]
  IHSAD DE ZABRAVILALAGE-CONGO : OBAMA va brisé le mythe de l'hoe blanc ( 26 Février 2008 17H31)
Autrefois,pauvre et maudit etre de l'Afrik, aujourd'ui, OBAMA va brisé le plus grand mythe de l'hoe qui est le noir etre soushoe insulté et blasphemé [lire la suite]
  marie laure appolonie : bravo fonce et tu arriveras ( 03 Janvier 2008 11H37)
l amrique est un mixage de whrite and black y a pas à reculer fonce et tu arriveras si bush l a fait pourquoi pas toi?
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Présidentielles US 2008 : Barack Obama, candidat historique de père africain peut le faire ! 
22/12/2007

La fin d’année 2007, rivée sur le cap des présidentielles de 2008 se présente sous les auspices de la glorieuse incertitude de la politique (américaine). Tant mieux. Une incertitude agitant principalement le camp des Démocrates qui fait l’essentiel du jeu des primaires, à en juger par l’intérêt de l’opinion et des sondeurs. Alors que la majorité républicaine aux affaires est empêtrée dans ses engagements cavaliers en Irak où elle dénombre plus de morts que le fatidique 11 septembre 2001, que l’économie financière US claudique dévastée par la crise des subprimes, les aspirants à la plus haute fonction de l’Etat abattent leurs  cartes stratégiques. Celles des primaires qui les qualifieront peut-être à la grande confrontation bipolaire classique entre Républicains et Démocrates.

 

La candidature de Mme Hillary épouse Clinton, ancien président démocrate des USA passait jusqu’à peu pour acquise au moins pour le grand test des primaires dans son camp. Le sénateur de New York a su jouer des réseaux de son époux resté très populaire chez les Démocrates et qui par ailleurs la conseille dans sa campagne. Depuis des mois en effet Mme Hillary Clinton caracolait en tête des sondages, avançant paisiblement vers son investiture comme pour une promenade de santé à peine disputée. Si le phénomène Barack Obama a déplacé les foules ces deux dernières années, suscitant une authentique Obama mania, la communication de ses adversaires sur son manque d’expérience nationale et l’originalité non neutre de son ascendance africaine n’en faisait pas un candidat autrement que populaire. Un animateur de campagne que l’on aurait probablement vite oublié les affaires sérieuses fatalement devant s’imposer.

 

Fin octobre 2007 pourtant selon les politologues états-uniens, Hillary Clinton décroche, suite à un manque de consistance et de crédibilité politiques apparu progressivement dans le débat, la faisant valser au gré de l’opinion public, sur des questions aussi sensibles que la guerre en Irak qu’elle avait naguère soutenue, ou la politique d’immigration pour laquelle elle n’a cessé de se contredire.

 

La campagne de Mme Clinton paie par ailleurs un ensemble de déloyautés envers le candidat noir qui a observé longtemps la discipline du respect d’une rivale membre de son parti et le refus des attaques personnelles, frontales. Pourtant des membres du staff de campagne de Mme Hillary Clinton se sont laissés aller à des inélégances coupables, à insinuer que Barack aurait vendu de la drogue dans sa jeunesse par exemple. Le responsable fut contraint à la démission devant le tollé général provoqué chez les électeurs noirs par des insinuations fleurant bon le préjugé raciste. Quant au Sénateur de New York elle fit ses plus plates excuses. Une dynamique qui ne la fit pas remonter dans l’estime d’une partie de l’électorat des Démocrates. Rajouté à cela d’autres controverses et bourdes à l’instar des spéculations sur la religion de Barack Obama chrétien de père musulman, de l’affaire des membres de équipe de Mme Clinton surpris entrain de préparer les questions avec l’audience en principe supposée affluer pour interroger librement la postulante à la marche suprême de l’Etat, l’image de l’ex-first lady n’a pas tenu plus longtemps.

 

De l’autre côté Barack Obama conscient de son retard dans les sondages a continué de faire du terrain et d’affiner sa stratégie, ses thèmes sociaux, critiquant les va-t-en guerres Républicains. La présence d’une de ses admiratrices de longue date dans ses meetings dans le Sud début décembre 2007, l’Africaine américaine et star du talk-show Oprah Winfrey, a donné un coup de fouet à la remontée dans l’opinion de Barack Obama. Crédité dans les Etats où démarrent les primaires d’intentions de votes légèrement inférieures voire égaux à ceux de sa rivale Hillary Clinton, la candidature du sénateur de l’Illinois a fait reconnaître à un Bill Clinton déboussolé que seul un miracle pouvait faire gagner sa femme dans l’Iowa, première étape des primaires en janvier 2008. C’est dire si en dépit d’une avance au niveau national, fondue à grande vitesse mais avance tout de même de l’ordre de la dizaine de points, le camp Clinton est plongé dans le doute et ne maîtrise plus sa stratégie.

Barack Obama qui a privilégié de mettre Mme Clinton devant ses contradictions et changements de vues désormais mise sur la dynamique de la campagne davantage que sur photographie nationale de l’opinion avant les premières échéances. En effet les victoires dans les premières étapes de campagnes sont cruciales en ce sens qu’elles lancent ou freinent l’élan des candidats. Une victoire en appelant une autre, le candidat qui rêve d’être le premier noir à la Maison blanche pourrait bien clouer Hillary sur le fil, lui en phase ascendante, elle sur l’essoufflement.

 

La prophétie du Haïtien Anténor Firmin, énoncée en 1885 dans son essai incontournable «De L’égalité des races», voyant un Noir prendre les rênes de la présidence des Etats-Unis au XXe siècle se réalisera peut-être avec une petite décennie de retard. Encore quelques efforts M. Obama vous y êtes presque, la grande histoire des Humains vous observe.

Afrikara

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
abo

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>